Tag: porn

 

Pornographie: Ma délivrance !

NDLR : Attention, dans ce témoignage, je ne cache rien, j’utilise un vocabulaire qui pourrait heurter certaines personnes. Ce témoignage a pour but de toucher ceux qui sont dans cette situation et qui n’arrivent pas à se s’en sortir.
Aujourd’hui, je témoigne pour briser la puissance des ténèbres sur d’autres vies et je n’ai rien à faire des jugements, car Jésus est mon avocat ! 😉

Tout petit, bien que né dans une famille chrétienne, Satan a voulu me rendre esclave et avoir une certaine autorité dans ma vie. Ainsi, dès mon plus jeune âge, mon maître d’école pédophile faisait des attouchements à quelques-uns de mes camarades, ainsi qu’à moi-même. Plus tard, j’ai découvert très tôt la masturbation par quelques gamins qui pratiquaient cela en pleine cours de récréation, et de fil en aiguille, je me suis mis à la pornographie (magazines, vidéo et même Internet). A cause de cela, je me suis fait beaucoup de mal, ainsi qu’à quelques personnes de mon entourage.

Bien que né de nouveau et baptisé, ça faisait plus de 10 ans que j’étais devenu dépendant. On a bien prié pour moi, mais c’était toujours là. La première chose dont j’ai été délivré est la culpabilité que Satan mettait sur mes épaules, car j’ai vite compris que c’était un autre piège…

Lorsque j’ai décidé d’en parler autour de moi, j’ai découvert que je n’étais pas le seul dans le même cas, que cela touche beaucoup d’hommes chrétiens et même quelques femmes chrétiennes.
C’est en commençant à parler de ce problème autour de moi il y a 5 ans, que le Seigneur a commencé une guérison, car à la lumière les ténèbres ne peuvent que s’enfuir !
Ainsi la puissance de ce lien diminuait, mais revenait de temps en temps à la surface. Je croyais ne jamais pouvoir m’en sortir…

Quelques jours avant ma délivrance, j’avais fait cette prière à notre Père qui est dans le ciel :

“Papa, je veux te servir, mais pour que tu m’utilises avec puissance, il faut que tu me délivres définitivement de la pornographie, sinon jamais je n’aurai assez d’autorité devant les puissances des ténèbres, et cela pourra être pour moi une occasion de chute si je rentre dans le ministère ! Ma seule raison de vivre, c’est toi, et je ne veut pas être un serviteur inefficace, alors délivre moi ou prends moi auprès de toi !”.

Le Seigneur a entendu ma prière !

Le 5 mai 2005, je me suis rendu à une conférence de guérison en suisse (http://www.healing-ministries.org/fr), et alors que le pasteur Jean-Marc Bigler enseignait sur la délivrance, mon corps s’est mis à trembler et j’ai commencé à avoir des fourmis dans les mains. Cela me paraissait étrange, j’étais mal à l’aise, et pour la première fois je me suis dit que même chrétien né de nouveau, je pouvais avoir quelque chose comme un démon. J’avais un noeud à l’estomac, et pendant l’enseignement, je sentais ce noeud qui montait au niveau du coeur, et j’avais l’impression que ça voulait sortir.

A la fin de la prédication, ce noeud est redescendu. Jean-Marc Bigler a alors annoncé que ceux qui sentaient un “travail” qui commençait en eux pouvaient se rendre dans une salle de délivrance; bien qu’ayant hésité face aux regards de ceux qui m’entouraient, je m’y suis rendu, ne serait-ce que pour être certain que je n’avais rien…

Dans cette salle, ce pasteur nous a dit de souffler pour expulser le ou les démons. A ce moment, j’ai bien fait de ne pas raisonner et de me dire “C’est n’importe quoi : comment le fait de souffler dans le monde physique peut expulser quelque chose dans le monde spirituel. En plus, je ne suis pas certain d’avoir un démon…”, sinon je serais encore au même point aujourd’hui ! Alors, j’ai soufflé et la présence de Dieu dans cette pièce a fait que “cette chose” qui me liait s’est manifestée de nouveau par des tremblements et ce noeud qui remontait. Mais cette fois il a continué dans mes deux bras pour redescendre jusque dans les mains : je sentais physiquement la présence de quelque chose !!! Une femme qui priait pour moi sentait que ça ne voulait pas sortir de la main : je ne lui avais rien dit, mais c’était bien le cas ! J’avais du mal à contrôler ma main qui devenait presque paralysée. Mais je continuais à souffler, faisant confiance à Dieu. On m’a dit “C’est bon, tu peux y aller”, mais je sentais que cette chose s’accrochait encore à mes mains : je le sentais physiquement comme si quelqu’un s’accrochait réellement, et je me suis dit : “Non, je ne sortirai pas de cette salle, tant que je n’aurai pas eu ma délivrance totale !” ; et là, au fur et à mesure, j’ai senti ce démon glisser le long de mes mains tout en essayant de résister jusqu’au bout.

Enfin ! J’étais délivré ! Je ne saurais expliquer ce qu’il s’est réellement passé, si ce démon était dans ma chair ou comme attaché à moi extérieurement. Je ne saurais dire non plus s’ils étaient plusieurs, car pendant ce temps j’ai brisé par ma parole les liens de mon enfance, je me suis assuré d’avoir pardonné à toutes les personnes par qui cela était venu, et j’ai dit à haute voix des noms de péchés que je pratiquais : impudicité, masturbation, pornographie, … Mais quoi qu’il en soit, c’est parti, et je suis enfin complètement libre ! Gloire à notre Seigneur Jésus ! Quelle joie et quelle liberté dans mon coeur !

Vous savez, ce qui nous manque pour obtenir notre guérison ou notre délivrance, c’est le manque d’enseignement ! La Bible nous dit :

Osée 4:6 : “Mon peuple périt parce qu’il manque de connaissance”.

Frères et soeurs, si vous saviez quelle autorité vous avez face aux oppressions de votre vie ! Jésus a tout accompli sur la croix… TOUT accompli. Et vous avez hérité de son autorité.
Vous savez, un chien (démon) peut être agressif, mais si son maître lui dit “couché”, alors ce chien soumis à l’autorité de son maître se couche. Quand vous êtes chrétien né de nouveau, c’est comme si vous étiez revêtu d’un habit de policier, et même les personnes importantes doivent vous être soumises.
Vous avez cette autorité face aux maladies et aux oppressions de votre vie !

Votre papa vous aime, et veut que vous soyez délivré et guéri ; quel père souhaiterait que son enfant soit malade ou blessé ?

Je n’ai pas de recette pour ceux qui sont dans le même cas que celui dans lequel j’étais, mais voici, selon moi, les conditions minimums (attention, je n’en fais pas de doctrine !) :

Avoir conscience que vous pouvez avoir un démon (dans la chair ou qui vous agrippe)

Vouloir avant tout voir la gloire de Dieu.

Avoir pardonné à tout le monde.

Briser par la parole les liens et “portes ouvertes” dont vous avez connaissance.

Entrer dans la présence de Dieu en se mettant dans une attitude de louange / adoration.

Remercier Dieu de votre autorité en Jésus Christ et prendre conscience de cette autorité.

Dans la présence de Dieu, prendre autorité au nom de Jésus face à la maladie ou à l’oppression : vous avez été racheté au plus grand prix par le sang de Jésus : Satan n’a aucun droit ni autorité dans votre vie, il doit lâcher ce qu’il tient en vous!

Faire un acte dans le physique (tousser, souffler, …) et laisser Dieu agir dans sa présence.
Il est mieux d’être enseigné auparavant pour susciter votre foi et prendre conscience de votre cas.

© 2018: Tehilla International | KABBO Theme by: D5 Creation | Powered by: WordPress